Sélectionner une page

Les nuits du bébé allaité sont-elles plus difficiles ?

mère allaitante couchée à côté de son bébé après une nuit difficile

Les nuits des bébés allaités font l’objet de beaucoup de rumeurs ! Lorsque l’on vient d’avoir un bébé, la question qui revient le plus souvent est probablement celle-ci : « est-ce qu’il dort bien ? ». Si vous avez choisi d’allaiter, peut-être avez-vous entendu parler de cette légende urbaine selon laquelle les petits allaités feraient leurs nuits plus tardivement que les autres. L’allaitement empêcherait-il bébé de faire ses nuits ?

Je vais tout de suite vous rassurer. J’ai aidé beaucoup de mamans allaitantes à améliorer le sommeil de leur enfant et vous savez quoi ? Bébé dort et il est pourtant toujours allaité ! Qu’est-ce qui pousse les gens à penser que l’allaitement aurait un lien avec des nuits difficiles ?

Idées reçues sur les nuits du bébé allaité

Vous l’avez compris, il y a énormément d’idées reçues sur l’allaitement des bébés et leur sommeil. Si votre enfant ne fait pas ses nuits, la première chose que je peux vous dire est que votre allaitement n’est pas en cause. Ne vous arrêtez pas sur les conseils de telle ou telle personne. Écoutez-vous, faites ce que vous pensez être meilleur pour votre enfant. Biberon ou sein : le bon choix est celui que vous ferez sans influence extérieure.

Pourquoi les bébés ont toujours faim

Qu’il soit au sein ou au biberon, dans les premiers mois de sa vie, un bébé a « toujours faim ». On a l’impression qu’il passe ses journées et ses nuits à se nourrir.

Votre bébé doit quitter votre utérus avant que sa tête ne soit trop grosse pour une naissance par voie basse. Il naît alors que son estomac est encore tout petit et immature (ce qui explique aussi les coliques). Pourtant, son cerveau est déjà gros et a besoin d’une source continue de carburant. Selon les estimations : les nourrissons tètent en moyenne pendant 20 à 50 minutes à chaque fois, environ 8 à 12 fois toutes les 24 heures. Cela vous permet donc de comprendre pourquoi votre bébé se réveille la nuit dans ses premiers mois.

À la naissance, son estomac ne peut contenir qu’une cuillère à café et demie de liquide ! Il vient d’un environnement où il était nourri en continu, sans jamais ressentir la faim, grâce au cordon ombilical. En arrivant dans notre environnement rempli de germes, la chose dont il a besoin, ce sont les anticorps de votre lait ! Son estomac va rapidement atteindre 11 fois sa taille d’origine. À 10 jours, il pourra contenir 60 à 80 ml. Mais votre propre estomac peut en contenir 13 fois plus !

En sachant cela, vous comprenez qu’il est inutile d’essayer de donner plus de lait à un bébé pour qu’il dorme plus longtemps. Au contraire, une digestion difficile sera source de réveils encore plus fréquents. Une alimentation trop importante risque aussi de perturber la régulation de son appétit.
À cette faim omniprésente, s’ajoute le fait que les bébés ne naissent pas avec un rythme circadien fonctionnel. Leur horloge biologique se synchronise entre 6 et 12 mois seulement.

bébé en pleine tétée après une bonne nuit de sommeil

Le biberon est-il plus nourrissant que le sein ?

Maintenant vous le savez : ces réveils et ces tétées fréquents sont la norme biologique pour un nouveau-né. Alors pourquoi tant de professionnels de santé et de parents pensent-ils que le lait artificiel aide les bébés à dormir plus longtemps ?

Ce mythe s’explique de deux façons.

Quand le biberon semble endormir bébé…

À une époque, on encourageait trop peu les femmes à allaiter. La proximité mère enfant n’était une pratique courante et normalisée. Les hôpitaux imposaient des horaires de tétées fixes. Cette pratique privait beaucoup de bébés d’un apport calorique suffisant, et beaucoup de mères de l’effet relaxant de l’ocytocine (une hormone produite notamment lors de l’allaitement). Elle provoquait aussi des engorgements chez les mères, qui souffraient alors lors des tétées et les écourtaient, alors que le nourrisson avait encore faim.

Le personnel donnait alors un biberon de lait artificiel au bébé, qui finissait souvent par s’endormir, parce qu’il avait enfin eu sa ration de calories. Beaucoup de mères ont donc pensé que le lait artificiel avait permis à leur bébé de mieux dormir.

Heureusement, aujourd’hui nous savons que les tétées doivent se faire à la demande et les bébés ne sont plus éloignés de leurs mères à la naissance.

Le lait maternel, digéré plus rapidement que le lait artificiel

Ensuite, cette idée reçue selon laquelle les bébés nourris au biberon auraient un meilleur sommeil que les bébés allaités vient aussi du fait que le lait maternel met environ une heure de moins à se digérer que le lait infantile.

Comme les bébés digèrent plus vite le lait maternel, ils se réveilleraient donc plus régulièrement. Mais sur une période de 11-12 heures de sommeil non-stop, vous voyez vous-même que cette heure de différence est très peu significative. Elle n’explique pas les réveils nocturnes.

Ne vous inquiétez pas : le lait maternel est très nourrissant et s’ajuste aux besoins du bébé tout au long de l’allaitement.

Une récente étude a permis de mesurer et de comparer les durées de sommeil de parents de bébés âgés de 3 mois :

  • Les parents des bébés qui tétaient le soir et/ou la nuit dormaient 40 à 45 minutes de plus que les parents des bébés nourris au biberon.
  • Les parents de bébés allaités qui leur donnaient un biberon de lait artificiel le soir dormaient moins bien que ceux dont les bébés étaient exclusivement allaités.

Ces données sont vraies aussi bien pour les pères que pour les mères. Voilà qui tord le cou aux idées reçues !

Un nouveau-né a besoin de téter la nuit, généralement jusqu’à ses 3 mois. Il n’est pas question de priver un nourrisson de se nourrir (au sein ou au biberon) alors qu’il en a tellement besoin ! Ce n’est qu’à partir de 4 à 6 mois et plus de 6 kg qu’un bébé (sans problème de santé particulier) est physiologiquement capable de faire ses nuits (mais ce n’est pas obligatoire !).

bébé allaité en plein sommeil

Ce qui bloque le sommeil d’un bébé allaité

Si votre bébé est allaité, en bonne santé et ne fait pas ses nuits, ce n’est donc pas en lien avec votre allaitement. Plusieurs pistes doivent être explorées. Mais, vous le savez, chaque bébé est unique.

Je ne pourrai donc pas vous donner de recette miracle dans cet article. Je vous encourage à prendre contact avec moi pour que nous puissions discuter de votre situation ensemble. Je pourrai vous apporter des solutions personnalisées et adaptées à votre parentalité.

Je vous en dis plus sur mon rôle dans mon article Pourquoi faire appel à une conseillère en sommeil. Voici en attendant quelques sujets de réflexion.

L’endormissement au sein

Beaucoup de bébés allaités s’endorment… au sein. Ils se réveillent la nuit et certains n’arrivent pas à se rendormir seuls, car ils ne retrouvent pas leurs conditions d’endormissement. Ils vont donc à nouveau réclamer le sein pour retrouver le sommeil. Ici, la tétée n’a donc plus de fonction nutritive.

Si ces réveils tétées nocturnes sont sources de fatigue importante et que vous souhaitez les arrêter, vous devez réfléchir à une manière différente d’accompagner votre bébé au sommeil. Selon les enfants, différentes routines du coucher peuvent être mises en place. La tétée ne doit plus faire partie de cette routine et être prise ailleurs que dans la chambre.

Mais rassurez-vous : supprimer les tétées nocturnes ne signifie pas arrêter son allaitement ! Vous allez simplement aider votre bébé à prendre de nouvelles habitudes de sommeil et lui permettre de gagner en autonomie pour l’endormissement.

En revanche, si votre bébé s’endort au sein et que ses nuits n’en sont pas perturbées, alors vous n’avez aucune raison de changer une habitude qui vous convient à tous les deux !

S’adapter aux besoins de son bébé

Être parent c’est s’écouter et écouter son bébé, pour que les besoins de chacun soient entendus et respectés. Ce qui fonctionne chez certains parents ne marchera pas chez d’autres. C’est la raison pour laquelle il n’y a pas de vérité universelle concernant les nuits des bébés, allaités ou non.

Certains enfants auront besoin de sentir la présence de leurs parents la nuit. Dans ce cas, vous pouvez installer dans votre chambre un lit de cododo ou bien directement le lit à barreaux. Certains parents trouvent beaucoup de praticité à cette solution, quand d’autres auront du mal à dormir avec leur enfant si proche. De la même manière, certains bébés auront un sommeil paisible aux côtés de leurs parents et d’autres se réveilleront au moindre bruit dans la pièce. On dit également que les bébés sentent le lait de leur mère lorsqu’elle dort à leurs côtés.

Vous avez en vous la plupart des solutions pour aider votre bébé allaité à faire ses nuits, sans remettre en cause votre allaitement. Si vous avez besoin d’aide pour y voir plus clair, n’hésitez pas à me solliciter pour que je vous aide à trouver les clés de nuits sereines.

Références
Allaiter aujourd’hui n° 93 (LLL France, 2012) et n° 106 (LLL France, 2016).

 

PLUS BELLE LA NUIT

Spécialiste du sommeil, conseils et consultations téléphoniques sur le sommeil des enfants
Il ne s’agit en aucun cas d’un avis médical ou qui s’y apparente.

Avis de non responsabilité - aucun remboursement ne pourra être demandé

Téléphone

06.29.72.55.99

Horaires

9h - 17h